news + activités
18.09.17 - des missions sont disponibles !
01.10.17 - participez à l'investiture du roi dans une nouvelle catégorie rp.
00.00.00 - news !
00.00.00 - news !
sujets libres
Je te ferai danser ft. Shadock M. Phantom
missions libres
(0/~) - adaptation
(0/~) - à venir
(0/~) - à venir
(0/~) - à venir
(0/~) - à venir
shoutbox invités ♥

Instructeurs remplaçants (Arndt Kandle)

 :: Jeu de rôle :: Mur Rose :: QG du Bataillon d'Exploration Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Exploration
Messages : 51
Points : 25
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 19

Feuille de personnage
Rang: Soldate 2nd classe.
Influence:
100/200  (100/200)
Inventaire:
Pour l'affinage de cet acier renforcé, les hauts fourneaux dans les villes industrielles sont indispensables. Saryn s'arrêta de lire quand des éclats de rire résonnèrent dans les couloirs, détournant alors son attention. Elle leva un sourcil puis grommela dans sa barbe avant de s'enfoncer un peu plus dans son fauteuil et reprendre sa lecture. La production est impossible en dehors des villes industrielles...
Il n'était pas rare pour la militaire de se détendre et lire un peu lors de ses pauses. Déjà enfant, elle avait souvent la tête plongée dans les livres, rêvassant et s'imaginant à la place de héros en quête d'aventures passionnantes. Elle restait aussi très tard le soir à parcourir les histoires sur le monde extérieur si bien que son frère et sa sœur avaient du mal à trouver le sommeil à cause de la lumière de la bougie sur la table de chevet... Et aussi car Saryn adorait partager ce qu'elle apprennait. Bien sûr, des années avaient passés mais cette habitude n'avait pas pour autant cessé.

Son moment de tranquillité ne dura encore que quelques minutes avant qu'une petite blonde n'entre dans la bibliothèque avec une allure assurée. La jeune soldate releva le nez de son bouquin et lui lança un regard inquisiteur.

« Frauss est absent aujourd'hui, il est allé voir sa femme à l'hôpital, apparemment elle s'est remise de la rébellion. Du coup, il faut que quelqu'un s'occupe d'entretenir les recrues, tu veux bien t'en charger ? Demanda-t-elle sans attendre pourtant de réponse, Prends quelqu'un avec toi, ils attendent sur les terrains. »

Saryn se leva, salua ensuite son interlocutrice même si celle-ci s'était déjà retournée pour disparaître derrière la porte puis reposa son ouvrage sur une étagère avec réluctance. Ce manuscrit était plutôt intéressant. La jeune fille se dépêcha d'atteindre sa chambre pour se changer et dévala les escaliers qui menaient au hall de restauration. Il vaut mieux que j'en finisse au plus vite avec cet entraînement, je suis de corvée d'étables tout à l'heure, pensa-t-elle en accélérant le pas. Saryn sonda la grande salle pour remarquer une figure recroquevillée et solitaire plus loin. Il fera l'affaire. Elle s'avança alors dans sa direction pour se planter en face de l'homme aux cheveux longs, attachés en une queue de cheval.

« Salut Kandle, si tu n'as rien de prévu, ça te dirait de faire suer la bleusaille quelques heures ? »

Ce grand gaillard s'appelait Arndt Kandle et la soldate pensait qu'il devait avoir entre vingt-cinq et vingt-huit ans, cependant si elle le connaissait depuis son introduction au Bataillon et a participé à d'innombrables missions avec lui, elle ne savait pas grand chose de celui-ci. En effet, d'après ce qu'elle voyait, Arndt était plutôt respecté et apprécié de ses camarades mais comme beaucoup d'autres, la perte d'amis proches au cours des expéditions extra-muros l'a rendu plus distant et froid. Alors elle ne préférait pas poser de questions – qui étaient inutiles de toute façon. En tout cas, peu importe son caractère et son histoire tant qu'il pouvait l'aider avec les nouveaux Explorateurs.
Mar 11 Juil - 1:51
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Exploration
Messages : 31
Points : 40
Date d'inscription : 20/06/2017

Feuille de personnage
Rang: Soldat 2nd classe.
Influence:
100/200  (100/200)
Inventaire:
Enfin un journée de repos. Arndt avait pas mal aidé pour diverses tâches ces dernières semaines, de ce fait, il avait pu recevoir une permission pour avoir un jour de repos, aller voir sa mère serait sans doute une bonne idée. Arndt était dans le grand hall du quartier général du bataillon, assis à une des nombreuses tables de la salle, devant lui, une petite tasse de thé que le jeune homme laissé refroidir tranquillement. Il rêvassait, la tête plongée dans les bras, complètement avachis, si le brouhaha ambiant n’était pas aussi fort, il se serait sans doute endormis et cela n'aurait pas été la première fois. Apres quelques minutes de pseudo repos, quelques pas se firent entendre, Arndt n'y prêta pas plus d'attention, jusqu’à ce que le bruit de ces fameux pas se dirigèrent dans sa direction. Début de problème ?

« - Kandle, il faudrait que tu donnes un coup de main. Il faut quelqu-. Commença une voix féminine à quelques centimètres de lui. Encore du travail sérieusement ? Pas aujourd'hui en tout cas.

- Désolé, il va falloir trouver quelqu'un d'autre. » 

Le jeune soldat venait de la couper dans son élan.

Cette fois, il fit face à son interlocutrice, il plongea la main dans une des poches intérieures de son manteau et en sorti un petite feuille de papier. Il ne se fit pas prier pour la tendre à la jeune femme à ses côtés. Celle-ci regarda rapidement le document en question. Après une rapide lecture, celle-ci soupira, un soupir qui en disait long, elle comprit très bien que le jeune soldat ne lâcherait pas l'affaire.
Elle déposa la feuille sur la table avant de tourner les talons, sans doute d'encore plus mauvaise humeur qu'à son arrivé. Après tout, ce n'était pas vraiment le problème d'Arndt, qui pouvait reprendre le cours de ses activités -ou plutôt de ses non-activités.- Il porta sa main droite à la tasse en face de lui. Enfin buvable... 

Bien qu'il ne soit pas un grand amateur de thé, il ne peut s'empêcher de manger tout les aliments sucrés à sa portée... Un grand enfant en somme. Il venait à peine de finir sa tasse depuis quelques minutes, de nouveaux bruits de pas se firent entendre. Cette fois, il tourna la tête pour tomber cette fois, non pas sur une petite blonde, mais sur une grande brune et un visage familier qui plus est. Saryn Krieger. Arndt était déjà dans le bataillon quand  celle-ci l'a rejoint, trois ou quatre ans peut-être, il ne savait plus trop bien. Pour être honnête, il ne l'a connaissait pas vraiment, en fait.

« - Salut Kandle, si tu n'as rien de prévu, ça te dirait de faire suer la bleusaille quelques heures ?

- La forme Krieger ? En fait, je suis ... Il s'arrête en pleine phrase, il réfléchis un instant. Après tout, pourquoi pas, hein ? Pas de repos pour les braves. Je suis libre, pas de soucis. Il plia le bout de papier présent sur la table et l'enfonça dans une de ses poches. Je vais me préparer, laisse-moi cinq minutes. »
A peine avait-il finit sa phrase, qu'il se dirigea vers ses quartiers. Il ne lui fallut pas longtemps avant d'être prêt. Il redescendit dans le hall, où sa camarade l'attendait.

« - Je pense qu'on peut y aller. »
Mar 11 Juil - 20:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Exploration
Messages : 51
Points : 25
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 19

Feuille de personnage
Rang: Soldate 2nd classe.
Influence:
100/200  (100/200)
Inventaire:
« La forme Krieger ? En fait je suis... Je suis libre, pas de soucis. Je vais me préparer, laisse-moi cinq minutes, répondit Arndt Kandle en fourrant une feuille de papier dans l'une de ses poches.

▬ Pas la peine de te pomponner tu sais, les cadets ont vu pire ! Enfin... Je veux dire, en tout cas, ils t'ont déjà vu, j'imagine, fit Saryn d'un ton railleur avec un sourire en coin. »

La soldate balafrée s'assit donc sur la table en reposant sa tête dans ses mains puis commença à réfléchir ce qu'ils pourraient infliger aux jeunes. Après tout, elle n'avait jamais eu pour mission d'entraîner d'autres combattants auparavant et cette histoire commença à faire monter une pointe d'anxiété et d'appréhension en elle. Car la dernière fois qu'elle eut à encadrer des camarades, ces derniers – son escouade – avaient trouvé la mort ou bien n'étaient plus chez les Explorateurs par sa faute. C'était il y a deux ans, je suis plus expérimentée à présent et ça fait un moment que j'ai rejoint le Bataillon, je fais presque partie des vétérans ! De toute façon, c'est pas comme si c'était une expédition, et puis je ne serai pas seule, songea-t-elle en soupirant, exaspérée de ses propres états d'âme. Tout ça n'a pas d'importance. Si on m'a confié cette tâche, c'est qu'on pense que je suis capable de l'accomplir. Bon sang ! Ce n'est que faire transpirer quelques soldats, rien de plus !
Finalement, l'homme aux longs cheveux réapparut en tenue de combat puis la retrouva. Tiens, le revoilà ! Je ne pensais pas qu'il serait si enthousiaste à l'idée de passer sa matinée à gueuler sur d'autres personnes, pensa-t-elle juste avant qu'il ne lance :

« Je pense qu'on peut aller.

▬ Ah ! Je commençais à croire que tu m'avais fait faux bond, juste pour te la couler douce toute la journée
, répliqua-t-elle, narquoise. »

Saryn sauta de la table et lui emboîta le pas. Ils ne tardèrent pas à arriver sur les terrains d'entraînements où les adolescents se trouvaient déjà, certains étaient allongés dans l'herbe et se prélassaient au soleil. Ça devait faire un moment déjà qu'ils attendaient leurs instructeurs si bien qu'ils ne firent d'abord pas attention aux nouveaux venus.
La jeune fille se planta devant deux garçons qui dormaient presque, elle se pencha ensuite sur eux, leur faisant de l'ombre.

« Bordel, quel est encore le con qui... »

Le pauvre n'eut pas le temps de finir sa phrase que Saryn écrasa brutalement un pied sur son torse, exerçant une pression assez forte pour qu'il dégage toute l'air de ses poumons.

« Quand tu auras assez profité du temps, tu considèreras peut-être de te joindre à nous. Tu sais, pour réduire tes chances de te faire bouffer par un titan, par exemple ? Dit Saryn en prenant soin de prendre le temps de bien articuler ses mots, les crachant comme du venin. »

Elle ôta ensuite sa jambe et sa victime, dont la tête était devenue bleue, fut pris d'une toux presque interminable tout en reprenant son souffle petit à petit, la bave aux lèvres et les yeux écarquillés par la terreur et la confusion. La fille châtaine se demanda un instant si elle n'y était pas allée un peu fort avec ce gamin qui n'était plus une recrue d'une Brigade d'Entraînement mais bel et bien un soldat des Ailes de la Liberté depuis quelques temps, cependant elle ne montra rien. Il fallait avouer qu'elle prenait parfois un malin plaisir à tourmenter un peu ses collègues. Après tout, elle aussi avait été harcelée à ses débuts et au pire, il s'en remettrait bien assez vite.

« Je suis Saryn Krieger et je remplace votre instructeur Frauss aujourd'hui, proclama-t-elle d'une voix forte et arborant un visage sévère puis elle se tut, laissant le tour à son partenaire de se présenter. »
Jeu 20 Juil - 1:27
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Exploration
Messages : 31
Points : 40
Date d'inscription : 20/06/2017

Feuille de personnage
Rang: Soldat 2nd classe.
Influence:
100/200  (100/200)
Inventaire:


Arndt fit un petit mouvement de tete à l'attention de Saryn. Il s'avança de quelques pas et commença a parler d'une voix forte et audible. Plus une lueur de sympathie dans son regard, il prit des traits durs, la voilà sa vraie personnalité en vrai, voilà le Kandle que vous auriez croisé à l'extérieur des murs. Adieu le garçon joyeux, mais tout le monde connaissait cette facette du jeune homme au bataillon et puis, ce n'est pas comme si il tentait de la cacher.

« - Bonjour à tous, je m'appelle Arndt Kandle et malheureusement, pour vous comme pour nous, nous allons devoir passer un petit moment ensemble. Première chose. Vous allez me faire le plaisir de vous mettre au garde-à-vous, si vous ne voulez pas que cet entrainement commence avec perte et fracas. Vous êtes des militaires comportez-vous comme tels. Les jeunes soldats s’exécutèrent, ils ne leur fallut que quelques secondes, pour avoir une position plus digne d'un militaire.

Bien. Le soldat Krieger et moi-même, ne sommes pas là pour rigoler, pour nous amuser ou pour nous reposer, bien que beaucoup d'activités sont plus plaisantes que s'occuper de vous. Je vais être clair, je serais beaucoup moins permissif que Frauss, est-ce clair ? Les soldats commençaient à comprendre, que les vacances étaient finies pour aujourd'hui.  De mes quatorze à mes vingt-quatre ans, j'ai participé à plus de trente expéditions à l'extérieur de murs et je ne compte même plus le nombre de sortie que j'ai à mon actif, par conséquent, prenez tout cela à la rigolade et je me ferais un plaisir de vous rappeler la dure réalité de ce monde.

Arndt commença a défiler entre les rangées de soldats préalablement formées.
Il passa dans un rang, puis un autre, ainsi de suite.

Croyez-moi à la fin de la journée, vous supplierez vos supérieurs pour que plus jamais un de nous deux, ne vous entraîne. Vous pouvez me maudire, vous pouvez pleurer et vous pouvez gerber et croyez moi, ça, vous allez tous le faire. Le premier qui se plaint, gare à lui. Ne pensez pas que le fait de ne plus être des recrues change quelque chose, vous n'avez absolument rien prouvé, rien du tout. Nous avons été a votre place, ne pensez que nous sommes injustes mais si c'est vous voulez le penser, faites, votre avis m'importe peu. Je pense, non, je suis sur que cette journée sera très productive. »

Arndt était sur, très ? Sans doute. Trop ? Peut-être. Mais quelque chose qui est encore plus dur c'est de voir des gamins se faire tuer. On les entraîne tout le temps a fond, on les félicite, on fait des classements et pour quel résultat ? Des recrues qui se pensent plus forts qu'ils ne sont. Le courage c'est bien, mais il a aucune valeur, dehors, on survit en se servant de sa caboche alors que les courageux et les braves, eux, on les enterre.

Si, même si c'est seulement pour aujourd'hui, si Arndt peut introduire ne serait-ce qu'une once de peur et de doute, il le ferait, parce que cette cet étincelle, cette flamme, pourrait leur permettre, un jour qui sait, de faire le bon choix dans une situation qui leur demandera de se servir de leur tête plutôt que de leur cœur. Par conséquence, il n’hésiterait pas a porter le brassard du méchant à leur yeux, aujourd'hui, si cela leur permet de réfléchir un peu. Et puis, il avait menti, il était plutôt content d’être la aujourd'hui.

- Dans ce cas ... Il marqua une petite pause. Juste quelques secondes... Le temps que les soldats réalisent bien. Une légère brise fit virevolter quelques-une de ses mèches. Puis quelques secondes plus tard, un sourire se dessina sur le visage du jeune homme, un sourira qui n'inspirait que peu la confiance. On commence ? Lacha t-il en direction des soldats.

Jeu 20 Juil - 3:41
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Exploration
Messages : 51
Points : 25
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 19

Feuille de personnage
Rang: Soldate 2nd classe.
Influence:
100/200  (100/200)
Inventaire:
Après un rapide signe de tête, Arndt commença son discours et parut soudainement moins amical que quelques minutes plus tôt avec elle. Il arborait un visage impassible, quoique sévère. Néanmoins, Saryn n'en était nullement surprise. Après tout, elle avait déjà eu l'occasion d'entrevoir cette deuxième personnalité au cours de plusieurs missions. Si le jeune homme à la queue de cheval semblait agréable et bienveillant aux premiers abords, ces traits étaient bien vite remplacés par un visage impassible, voir glacial dès lors qu'Erwin sonnait le début d'une expédition. La soldate balafrée avait été confuse quelques fois et puis elle a décidé de ne pas y prêter plus attention, en fin de compte c'était plutôt une bonne chose : au moins, Arndt ne dérangeait pas ses camarades et il se concentrait sur son objectif.

Eh bien, il n'y va pas de main morte avec eux, se dit-elle en son for intérieur en entendant son coéquipier les menacer et même les dégoûter d'avance sur cette séance qui s'annonçait... Très longue et pour le moins pénible.

« Dans ce cas... On commence ? Fit-il, les lèvres étirées par un large sourire. »

Et avec l'art de la mise en scène en plus... Saryn eut un léger rictus, décidément son partenaire était tout sauf ennuyeux. Tant mieux, cet entraînement passera plus vite ainsi.
Elle parcourut du regard les mines hébétées des cadets devant eux, quelques-uns échangèrent des regards inquiets tandis que d'autres déglutissaient, sans doute une désagréable sensation d'appréhension dans le ventre.

« Trente tours de terrain suivi d'un échauffement rapide. Vous avez vingt minutes. En course ! Aboya la fille châtaine. »

Les cadets s'exécutèrent sans tarder. Il était difficile de dire s'ils étaient soulagés de ne plus enfin à avoir affaire à eux ou bien s'ils redoutaient la suite de l'entraînement. En tout cas, Saryn comptait bien remplir sa part du contrat et peu lui importait si certains ne se donnaient pas à fond tant qu'ils faisaient ce qu'elle leur demandait. Néanmoins, Arndt semblait prendre ce nouveau rôle très à cœur. La soldate s'approcha de son aîné pour lui glisser quelques mots, prenant soin que les adolescents ne les entendent pas.

« Tu leur as fait de l'effet aux gamins tout à l'heure, on dirait même que ça t'a plu. Tu n'aurais sûrement pas pris la peine d'autant leur parler comme ça sinon, elle marqua une pause, Dis-moi, je n'ai pas eu d'instruction quant au programme alors tu préfères entraînement au combat, à la monture, à l'équipement tridimensionnel ou autre chose ? J'aimerais bien finir par les achever en leur faisant des extensions et des pompes... »

Ses lèvres s'arquèrent en un demi-sourire. Le moins qu'ils puissent dire, c'est que leurs bleus allaient s'écrouler dans leur lit ce soir ! Certainement qu'ils maudiraient leurs instructeurs remplaçants au petit matin quand les courbatures commenceraient à se faire sentir. Frauss nous en devra une belle. Grâce à nous, ses recrues vont l'adorer !

« J'espère qu'ils ne sont pas rancuniers et qu'ils viendront quand même nous sauver si jamais on se retrouvait entre les mains d'un titan, plaisanta Saryn, car elle n'avait pas l'intention de se laisser mettre dans une telle situation. »
Dim 30 Juil - 0:55
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Exploration
Messages : 31
Points : 40
Date d'inscription : 20/06/2017

Feuille de personnage
Rang: Soldat 2nd classe.
Influence:
100/200  (100/200)
Inventaire:


« Tu plaisantes, non ? Si, moi, je leur fait peur, on est pas sortis de l'auberge. Je fais encore plus peur qu'un titan?
Le jeune homme se mit a sourire.
Plus sérieusement, je compte pas renouveler cette expérience, je suis venu avant tout pour t'aider, alors je veux faire en sorte qu'ils se souviennent de moi ... Et puis, c'est marrant quoi. Un peu de discipline ne va pas les tuer, ils en ont un peu besoin. Et puis, je me souviens qu'a leur age, on en bavait a chaque entrainement, ça forge le caractère. On ne nous a jamais fait de cadeau. Et regarde-nous, aujourd'hui, après tant d’expéditions, de missions, on est toujours la. Nous sommes des soldats, des éponges, nous avons absorbé tout les brides de savoir, de connaissances que nos instructeurs nous ont donné, nous avons assimilé ces informations, cela nous permet d’être plus fort, de voir le monde sous un nouvel angle. Nous aussi nous avons été jeune et naïf, mais nous avons su changer... nous avons évolué en ce que nous sommes aujourd'hui.

Ardnt croisa les bras et lança un regard vers les recrues.
Avant de continuer sa petite tirade.


Regarde-les, se sont des gamins, combien sont mort a Trost, un tiers des brigades de jeunes ? Je sais même pas si c'est plus. Il faut arrêter d'en faire des machines de guerre, de leur faire croire qu'il seront le prochain Erwin ou le prochain Livai. Avoir peur n'est pas une faiblesse, quand on sait réfléchir. Enfin bref, je suis sur que je te gonfle déjà avec toute mes élucubrations, revenons-en a nos moutons. Pour la suite ? Je pense que le combat serait une bonne chose avant tout, si il nous reste du temps ensuite, on pourra toujours rajouter quelques trucs pour leur plus grand plaisir. »

Les cadets continuaient en tourner en rond encore et encore. Pour être franc, Ardnt était plutôt surpris. Les recrues ne lâchaient pas l'affaire, personne n’était réellement a la traîne et des qu'un des des soldats était en difficultés, un de ses collègues venaient l'aider. Au moins, ils ont l'esprit de camaraderie se dit le jeune homme. C'est un bon point, compter sur ses compagnons d'armes est primordial, créer des affinités ne peut qu’être bénéfique sur un champ de bataille, voila en quoi nous sommes supérieurs au titans, nous savons unir nos forces, enfin pour la plupart des gens en tout cas. Les minutes défilèrent peu a peu, les soldats continuaient leur échauffement, encore, encore et encore. La chaleur se faisait de plus en plus sentir, si bien qu'Ardnt fut surpris de les voir finir bien avant la limite imposait par Krieger. Pas mal pour des bleus. Arndt se mit alors a rire a la dernière réflexion de Saryn

« Ahah. Tu plaisantes, je suis pas sur qu'ils soient capable de ce genre de trucs. C'est plutôt toi qu'ils devront supplier pour que tu viennes les aider. Enfin pour ca, faudrait qu'on nous laisse ressortir. Allez viens, on dirait qu'ils ont fini »


Le jeune homme se dirigea vers le groupe de soldats, la plupart était couché sur le dos, en train de reprendre leur respiration, dégoulinants de sueur, ils avaient un grand effort, mais surtout un bel effort et Ardnt était plutôt content, en vrai. Certains étaient même en train de recracher leur repas de la veille, ce qui arracha un léger rictus au soldat :


« Et bien, vous voyez ? Je ne vous avez pas dit que vous finiriez par gerber ? Finalement, j'ai eu raison. Bon, après cet interlude pour vous échauffer, on va vous laissez cinq minutes pour reprendre vos esprits, parce que vous m’avez l'air déjà au bout du rouleau et puis, cela ferait tache pour le soldat Krieger et moi-même d'avoir un mort sur les bras, la seule fois ou on remplace Frauss. Allez boire aussi, enfin... Si vous pensez ne pas tout recracher avant la fin de l'entrainement, bien entendu. Pour la suite, on verra pour tester un peu votre degrés de dextérité. Vous vous mettrez deux par deux, essayez de faire en sorte que les gabarits soient équivalents. »

Apres un petit moment de flottement, tout le monde trouva un partenaire.
La suite de l'entrainement allait pouvoir démarrer.


« Je pense que vous l'avez compris. Petite session technique par des combats en un contre un, le but est de faire tomber l'autre. Ceci fait appel entre-autre aux attributs qu'un soldat doit avoir : force, perception, agilité. Je pense que c'est assez clair pour que vous puissiez comprendre. Mais dans le doute, on sait jamais, nous allons vous montrer l'exemple. Il se retourna vers sa collègue. Si cela ne te dérange pas, bien entendu.»

Mar 8 Aoû - 2:17
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Snk Rebirth :: Jeu de rôle :: Mur Rose :: QG du Bataillon d'Exploration-
Sauter vers: